Lorsque l’on s’équipe en parapente, on pense tout de suite à la voile, la sellette et le secours. C’est bien souvent le minimum requis pour pouvoir voler.

Pourtant d’autres équipements sont très importants. Nous allons ici vous parler de la radio parapente.

SOMMAIRE
1. La radio en vol libre, comment ça marche ?

2. Pourquoi utiliser une radio en parapente ?
3. Comment bien utiliser sa radio ?
4. Quelle radio choisir ?
5. Quelles sont les fonctionnalités utiles et les fréquences à utiliser ?

La radio en vol libre, comment ça marche ?

 

La radio c’est le talkie walkie du parapentiste. Une radio fonctionne en se connectant sur une fréquence.
Tous les utilisateurs connectés sur une même fréquence peuvent entrer en communication entre eux. Ainsi il est possible d’avoir 2, 10, ou 200 personnes sur la même fréquence radio.

Les postes radios ont des portées d’émission et de réception. Celles-ci varient de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres. Cela en fonction de la topographie de la zone (s’il n’y a aucun obstacle la portée sera plus longue qu’au fin fond d’une vallée)

Autre chose utile à savoir: pour une même zone d’émission, une seule personne peut émettre sur la fréquence radio à la fois. Ainsi si vous transmettez un message à la radio, les autres personnes connectées sur la fréquence ne peuvent pas émettre en même temps que vous. Ils devront attendre la fin de votre message.

 

Pourquoi utiliser une radio en parapente ?

 

La radio est un outil très utile à bien des niveaux:

 

  • La première et principale utilité de la radio vol libre est son aspect sécuritaire. En effet, comme dans tout sport Outdoor il est fortement recommandé d’avoir avec soi un moyen de communication accessible et utilisable.
    Que ce soit pour signaler un accident dont vous avez été témoin, pour demander de l’aide ou encore pour être averti ou avertir d’un potentiel danger. La radio est le meilleur outil du parapentiste. (Bien plus fiable qu’un talkie walkie et plus facile à utiliser que son téléphone portable)
  • L’utilisation de la radio parapente est également très intéressante du point de vue de la progression.
    Si vous êtes débutant en parapente, vous savez qu’une fois en vol vous êtes seul sous votre aile. Le moniteur ou vos amis ne peuvent pas agir directement sur votre vol. C’est donc grâce à la radio qu’ils seront capables de vous aider en vous donnant des instructions ou conseils.
    Si vous êtes déjà un parapentiste aguerri ou même un champion du cross, vous utilisez très certainement votre radio VHF (Very High Frequency) pour communiquer avec vos copains. Que ce soit pour optimiser un vol, ou simplement pour organiser la logistique.
    Et si ce n’est pas le cas, qu’attendez vous ?!

 

Comment bien utiliser sa radio pour le vol libre ?

 

Avoir et utiliser la radio semble donc tout indiqué pour tous les parapentistes. Il convient cependant de bien utiliser ce moyen de télécommunication.

 

Ne vous inquiétez pas, cela n’est pas très compliqué, il suffit de prendre l’habitude d’appliquer quelques règles simples:

 

Faire attention à la fréquence que l’on utilise: l’utilisation des fréquences radio VHF est soumise à des lois que nous détaillons en fin d’article. Vous devez donc vous assurer d’être connecté sur la fréquence souhaitée. Celle en commun avec vos amis, ou celle dédié à la sécurité par exemple.

 

| Lorsque vous souhaitez parler à la radio vous devez appuyer et maintenir le bouton émission. Il faut savoir que ce bouton ne permet pas toujours de déclencher l’émission instantanément. Pour être sûr que votre message soit entendu en entier, attendez quelques secondes après avoir appuyé sur le bouton.
Vous pouvez prendre l’habitude de retarder le début de votre message en comptant à voix haute après avoir déclenché l’émission :

 

“ un, deux, trois …. message radio”.

 

| Les transmissions radio modifient la voix et elles peuvent être transmises à un grand nombre de personnes. Il est donc difficile d’identifier la personne parlant.
Pour régler ce problème vous devez annoncer qui émet et à qui le message est destiné:

 

“un, deux trois….[nom de l’émetteur] pour [nom du destinataire]… message radio !”

 

| Une fréquence VHF étant commune à plusieurs pilotes, il est important de partager le temps de parole. Pour ce faire, il faut vous limiter à des communications brèves et utiles. Être bref garantit de laisser un maximum de temps libre aux autres parapentistes (ce qui peut être un gage de sécurité si un des copains est en difficulté!):

 

“1,2,3 …Jonathan pour le groupe… pour info le vent au sol a forci de 10 km/h ».

 

| Pour les mêmes raisons: faites attention aux déclenchements d’émissions intempestifs. Si votre poste de radio est coincé dans votre poche et que le bouton d’émission est bloqué enfoncé. Vous êtes alors en train de saturer la fréquence radio et de la rendre inutilisable à tous les parapentistes.

 

| En vol nous sommes soumis au vent relatif. Ce vent constant peut rendre les messages inaudibles (comme quand on souffle sur le micro d’un téléphone). Pour limiter ce souci vous devez orienter le micro du poste radio face au vent. Vous pouvez aussi utiliser un micro déporté ce qui facilite la manipulation et donc le bon positionnement du microphone pour une émission facile et claire.

 

 

Quelle radio parapente choisir ?

 

 

Étant donné qu’il s’agit d’un élément de sécurité de votre équipement, nous vous conseillons de le choisir avec attention.

 

Une longue portée d’émission et de réception ainsi que l’autonomie doit être prise en compte comme garant de votre sécurité.
De plus, certaines radio ne sont pas compatibles avec les fréquences utilisées pour le vol libre. Tant que votre radio n’est pas reconfigurée pour pouvoir saisir en mémoire des fréquences utilisables pour le vol libre, son utilisation est strictement interdite en parapente et constitue un délit puni d’une amende.

Pour cette raison, il est préférable d’acheter sa radio auprès d’un professionnel étroitement lié à l’activité et bénéficier de ses conseils et de son aide.

Pour avoir l’esprit tranquille, nous avons sélectionné quatre modèles radio compatibles avec le vol libre: la Kenwood TH-K20E la ICOM VHF IC-V80E, l’ALINCO DJ-VX50 VHF/UHF puis la CRT FP 00.

 

 

Les marques KENWOOD et ICOM sont des leaders dans le milieu du vol libre. Ces deux modèles de radio parapente sont utilisés depuis de nombreuses années et sont reconnus pour leur fiabilité et leur qualité. ALINCO marque japonaise rentre sur le marché depuis peu avec une radio avec un excellent rapport qualité/robustesse/prix. Puis nous avons CRT une marque française, acteur incontournable avec ses radios d’entrées de gamme au très bon rapport qualité/prix et garanties pendant 2 ans.

 

 

Nous vous proposons aussi des accessoires très utiles comme les micros déportés ou la poche radio. Nous avons également un nouveau genre de micro déporté sans fil qui permet de déclencher l’émission à l’aide d’un bouton sans fil qui se fixe sans gêne où vous le souhaitez. 

 

Maintenant que vous êtes équipé et un pro de la télécommunication radio parapente. Quelles sont les fonctionnalités utiles et les fréquences à utiliser ?

 

Les manuels d’utilisation des radios sont extrêmement complets et il est parfois difficile de s’y retrouver. 

 

Pour vous aidez à voir plus clair voici les fonctionnalités les plus importante à connaître: La fonction Lock (ou verrouillage) vous permet de verrouiller les boutons de votre radio et vous évite ainsi les fausses manipulations involontaires. 

 

Le réglage de la fréquence est essentiel pour changer facilement de fréquence et ainsi vous connecter à votre fréquence club ou encore aux fréquences FFVL. 

 

La mise en mémoire des fréquences: cette fonction vous permet d’enregistrer dans votre poste de radio différentes fréquences afin de pouvoir facilement passer de l’une à l’autre. Cela permet de ne pas oublier les fréquences que vous utilisez régulièrement et facilite leur gestion.

 

| Repérer l’indicateur de charge de la batterie (il faut maintenir le bouton émission enfoncé et l’indicateur de charge s’affiche à l’écran)

 

| Enfin pour aller plus loin, la fonction balayage de fréquence vous permet de changer de fréquence ponctuellement et automatiquement. Ainsi vous pouvez être présent sur plusieurs fréquences à la fois (celle de votre club pour la majorité de votre vol, et, ponctuellement celle de sécurité pour être informé en cas de soucis ou avoir le relevé des balises météo). 

 

En ce qui concerne l’utilisation de fréquence VHF radio, celles-ci sont soumises à un certain nombre de lois.
Pour utiliser légalement une fréquence, il faut être propriétaire de celle-ci ou avoir l’accord de son propriétaire. Si vous décidez arbitrairement d’utiliser une fréquence il est possible que vous gêniez le propriétaire de celle-ci. Vous êtes donc passible de sanctions (plusieurs dizaines de milliers d’euros d’amende et jusqu’à 6 mois d’emprisonnement). Notez que le propriétaire de la fréquence peut aussi bien être un radioamateur que l’avion civil. Vous imaginez bien la gêne que vous pourriez causer.

 

Pour éviter d’être dans l’illégalité voici quelques fréquences utiles : 

 

| 143,9875 MHz : il s’agit de la fréquence sécurité et météo de la FFVL :

 

L’émission sur cette fréquence est réservée à la sécurité: signaler un accident ou demander des secours. Nous vous recommandons fortement de vous connecter sur cette fréquence en vol. Non seulement vous serez capable de signaler un accident rapidement mais vous serez également averti du potentiel danger à venir. Par exemple, les secours annoncent l’arrivée de l’hélicoptère en cas de sauvetage et vous demandent donc de dégager la zone.
Cette fréquence est également connectée aux réseaux de balises météo FFVL. Des messages automatiques annoncent régulièrement la vitesse et l’orientation du vent des balises avoisinantes. Cela qui permet de connaître l’évolution des conditions du jour.

 

| 154,150 MHz: la fréquence des volants de la FFVL :

 

Il s’agit d’une fréquence destinée à tous les membres de la FFVL. Cette fréquence est utilisable librement (en respectant les règles énoncées précédemment).
A noter qu’il s’agit d’une fréquence détenue par la FFVL, de nombreux pilotes sont donc susceptibles de l’utiliser. Afin de ne pas nous gêner entre nous, il est possible d’utiliser la fonction CTCSS (voir sur le manuel de votre radio). Cette fonction permet de créer des “groupes privés” au sein de la même fréquence.

 

| Les fréquences qui vous sont données en stage sont normalement louées par l’école. Vous pouvez donc les utiliser sans crainte dans le cadre de vos stages. En revanche, une fois le stage terminé vous ne pouvez pas continuer d’utiliser leur fréquence sous peine de les gêner.

 

| Enfin d’autres acteurs du vol libre peuvent louer des fréquences radio. C’est le cas des ligues, ou des clubs qui mettent des fréquences radio à disposition de leurs licenciés. Dans ce cas, vous pouvez utiliser ces fréquences en accord avec leur propriétaire.

 

Même si en pratique les contrôles sur l’utilisation des fréquences radios restent rares, le jeu n’en vaut pas la chandelle. Nous vous encourageons à utiliser uniquement des fréquences mises à disposition ! Pour en savoir plus sur la réglementation rendez vous sur l’article de la FFVL.

 


 

Article rédigé par Jonathan Malvoisin

🚚 Livraison offerte à partir de 190€ 🚚

+33 (0)7 86 01 20 61 

Pin It on Pinterest

Share This