Marre de devoir écourter un vol à cause du froid ?
Notamment le froid aux doigts est ce qu’on appelle  communément l’onglet ! 

Nous, parapentistes, avons tous été confrontés à cette sensation de mains littéralement gelées et à cette douleur si intense au moment où le sang chaud afflue de nouveau dans nos doigts… 

Chrigel Maurer en vol

Comme beaucoup, j’ai vécu cette douleur…  

Combien de vols écourtés car incapable de supporter le mal plus longtemps, incapable même d’agir efficacement sur mes commandes ! 

J’ai tout essayé :  

  • Les gants de ski ? On perd tout contact avec la voile car bien souvent trop gros… 
  • Les gants chauffants ?  Inefficace  si la batterie n’est pas chargée ou si elle est vide après une poignées d’heures d’utilisation… 
  • Les moufles et les mi-moufles ? La prise de commande en dragonne est impossible, la perte de sensations de touché de voile va de pair…
  • Les manchons ? Pas très pratique au décollage, pas pratique en vol ! les prises au vents peuvent rendre l’utilisation caduque…
  • La soie ? Chaude mais pas très résistante…  

J’avais presque tout simplement arrêté de voler l’hiver et limité mes plaffs au printemps, préférant zoner en basse couche dans les masses d’air aux températures plus clémentes, bloqué par la simple peur de chopper l’onglet. Je me retrouvais alors au bistrot pour noyer ma frustration dans une bière en regardant les copains perchés dans le ciel de St hilaire… 

Aujourd’hui j’ai enfin trouvé plaisir à voler dans le froid grâce aux gants  de la marque BASISRAUCH développés activement en collaboration avec le plus célèbre des pilotes suisses, connu pour être multiple winner de la X-Alps et collectionneur de records. Il s’agit, vous l’aurez deviné, de Chrigel Maurer ! 

Le cahier des charges était simple.

  • Confort 
  • Adhérence
  • Haute sensibilité pour sentir l’aile
  • Manchette 
  • Haute durabilité
  • Wind stopper
  • Déperlant 

Il en ressort une gamme de 3 paires Le GRAPHIT le KRISTALL et le CITRIN avec respectivement un gant d’hiver, un gant 3 saisons, et un gant plus fin pour la belle saison.
A la fois souples et chauds ces gants ont été conçus très proches de la peau pour préserver un touché de voile maximum et conserver une précision de pilotage presque comme si l’on volait sans gants.

Nous sommes allés poser quelques questions à Chrigel afin d’en savoir un peu plus sur son ressenti au sujet de ces gants!

-Bonjour Chrigel!
-Bonjour St Hil Air Shop! 

-Tout d’abord, pourquoi choisir les gants Basisrauch pour le vol libre? 
-Ces gants ont étés développés spécialement pour le parapente!  Je pense également qu’ils sont un bon compromis en terme de feeling qu’ils procurent, de chaleur et de poids. 

-As-tu utilisé les gants Basisrauch pendant la Xalps?
-Oui, j’ai beaucoup utilisé le KRISTALL et les jours ou ca montait très haut je portais une paire de GRAPHIT ou le sur-gant ONYX par dessus ma paire de KRISTALL

-Pourquoi n’utilises tu pas simplement une paire de gants de ski?
-Les gant de ski sont très volumineux et rendent le pilotage imprécis…

-Quelles sont pour toi les qualités indispensables qu’une paire de gants doit posséder pour le parapente? 
-Qu’ils soient « près du corps » et léger, il faut qu’ils soient coupe vent, qu’ils soient chaud et qu’ils soient suffisamment long pour assurer une bonne transition entre la veste et le gant et ainsi éviter les passages d’air frais!  

-Quels sont les « plus » apportés par ces gants? 
-Avec tous les modèles j’ai vraiment un super ressenti de mon aile et pour moi c’est le plus important! Et grâce aux longues manchettes je garde mes poignets au chaud!

-Les gants Basisrauch sont fait principalement de cuir, pourquoi utiliser le cuir et pas un materiau synthetique?  
-Les gants en cuirs procurent un meilleur feeling et le gant n’en sera que plus résistant dans le temps particulièrement lorsque que l’on manipule les suspentes… 

.-Que fais tu en attendant la reprise de la saison de parapente?  
-Ma saison de marche et vol commence en Mai. Avant ca je participe à quelques courses de ski…Durant ces courses j’emporte aussi une paire de KRISTALL pour m’accompagner. 

-As tu l’intention de défendre ton titre lors de la prochaine édition de la XAlps et nous offrir une nouvelle fois l’opportunité de venir t’encourager sur le tapis du décollage Nord de St Hilaire?
-Oui bien-sur! Je vais tout donner pour être présent sur la ligne de départ de la XAlps en 2021 et j’espère que la course passera une nouvelle fois par St Hilaire! En 2019 cela à été un moment très marquant de ma course et j’en profite pour remercier toutes celles et ceux venus m’encourager lors de mon passage c’était incroyable! 

Le GRAPHIT

Il est composé de cuir véritable (60%) pour l’extérieur du gant et d’une doublure interne sans couture en cachemire (15%) et en thinsulate (10%) une fibre aux propriétés d’isolation thermique incomparables.
Le mot thinsulate est dérivé de l’anglais thin pour fin et insulate pour isolant.
BASISRAUCH recommande l’utilisation de ce gant pour une température extérieure allant de -8° a 10°.

Le KRISTALL

Pour sa part se veut plus polyvalent. Il conserve les qualités de développement apporté par Chrigel et bénéficie du système KRISTALL FLEX. Il est un revers composé de deux pièces ; il imite le mouvement du corselet du crabe ou des écailles du tatou.
Ce système permet une  liberté de mouvement exceptionnel sans agrandir ou déformer le gant.
Cela a également des impacts positifs sur l’aération, ce principe permettant une bonne circulation de l’air à l’intérieur du gant.
Le KRISTALL se compose de 70% de cuir véritable, de 20% de polyesters et 10% de lycra.
Pour une utilisation en milieu moins extrême, il saura satisfaire un plus grand nombre de pilotes.
La température d’utilisation conseillée est de 10° a 25°. 

Le CITRIN

C’est un gant taillé pour l’été, se montrera parfait pour les vols sur site en solo de la fin du printemps au début de l’automne, pour le biplace,  la voltige ou le gonflage en pente école. Il sera parfait également pour les gros waggas  sur la Dune du Pilat.
Un cuir de haute qualité pour protéger efficacement des coupures et brûlures de suspente –
Simple d’entretien, il conserve la caractéristique de seconde peau chère à BASISRAUCH et à CHRIGEL.

En bref, vous l’aurez compris, nous avons A-Do-Ré ces gants! Le seul défaut que nous leurs avons trouvé, c’est l’absence d’un système attache pour pouvoir les sécuriser en vol ou les lier l’un à l’autre…
S’ils vous intéressent, ces gants sont en vente sur le site de St Hil Air Shop mais aussi visibles à St Hilaire du Touvet en nous contactant, ou aux mains des nombreux pilotes qui les ont déjà adoptés !

Chaleureusement, Bons Vols !


La boutique qui ne vend que ce qu'elle aime !

+33 (0)6 85 22 39 78 

Pin It on Pinterest

Share This